Préparation de la poudre de feuilles de moringa.

par | Sep 17, 2020

La transformation doit avoir lieu immédiatement après la récolte et le transport des feuilles jusqu’à l’atelier.

Effeuillage

L’effeuillage consiste à détacher les folioles de leur pétiole. Cette opération peut se faire directement sur les branches si les feuilles n’ont pas été séparées des branches au mo-ment du transport. A ce stade, les feuilles malades ou endommagées sont éliminées.

Lavage

Les folioles sont lavées dans des bacs avec de l’eau potable pour éliminer la poussière. Les folioles sont ensuite lavées à nouveau avec une solution saline à 1% pendant 3 à 5 minutes, afin de les débarrasser des germes. Enfin, elles sont lavées à nouveau à l’eau claire. Elles sont alors prêtes à être séchées. Chaque bac doit être vidé après chaque lavage : les nouvelles feuilles doivent toujours être lavées avec de l’eau neuve.

Égouttage

Egoutter les folioles dans des seaux perforés, puis les étaler sur des claies faites avec des filets alimentaires et laisser égoutter pendant 15 minutes avant de les apporter au séchoir.

champs moringa
logo barkelou Vert

Le séchage

Il existe trois méthodes principales pour sécher les feuilles de moringa.

  • Séchage à température ambiante

Etaler les folioles en couche fine sur des moustiquaires tendues sur des claies, dans une pièce bien ventilée. Cette pièce doit être protégée des insectes, des rongeurs et de la poussière. La circulation de l’air peut être favorisée par des prises d’air hautes et basses équipées d’un filtre propre pour éviter l’entrée de poussière et de soleil. L’utilisation de ventilateurs est possible, mais l’air ne doit pas être dirigé directement vers les feuilles, afin de ne pas augmenter les risques de contamination par les germes présents dans l’air ambiant. On peut retourner les feuilles au moins une fois, avec des gants stériles, afin d’obtenir un séchage uniforme. Les feuilles doivent être complètement sèches au bout de quatre jours au maximum. La densité de chargement des feuilles sur les claies ne doit pas excéder 1 kg/m2. Cependant le séchage à température ambiante ne peut pas garantir des feuilles totalement exemptes de moisissures et ne permet généralement pas d’atteindre le taux d’humidité maximal recommandé de 10%. En conséquence, nous ne conseillons pas cette méthode.

  • Séchage solaire

Le séchoir solaire présenté sur les photos est recommandé dans la mesure où le polyéthylène utilisé est traité anti-UV ou bien est opaque (si le plastique est noir, attention à l’augmentation de température, veillez à ce qu’elle ne dépasse pas 55°C). La prise d’air à chaque extrémité du tunnel doit être équipée d’un filtre à poussière en tissu fin (mousseline par exemple).Etaler finement les folioles sur les claies et laisser sécher pendant environ 4 heures (la fourchette de température est de 35°C à 55°C pour un jour très ensoleillé). Le produit final doit être très friable. Nous recommandons le séchage solaire pour la transformation à petite comme à grande échelle, en particulier dans les zones rurales sans accès à l’électricité.

  • Séchage mécanique

Utiliser des séchoirs à air chaud (voir photo), électriques ou à gaz. Les températures devront être comprises entre 50°C et 55°C. Au-delà, les feuilles brûleront et prendront une couleur brune. Les feuilles doivent être séchées jusqu’à ce que leur humidité résiduelle soit inférieure à 10%. Nous recommandons cette méthode pour la transformation à grande échelle car elle assure une production en conditions contrôlées toute l’année. La densité de charge des claies ne doit pas excéder 2.5 kg/m2.

Broyage

Broyer les feuilles en utilisant un moulin à marteau en inox. Pour un usage personnel ou familial, les feuilles peuvent être pilées au mortier ou broyées dans un mixer de cuisine. Les transformateurs à petite échelle peuvent aussi utiliser un moulin à marteau commercial pour un usage à façon.

Tamisage

Tamiser la poudre de feuilles si nécessaire. Avec un moulin à marteau, la finesse du produit dépend de la taille de la grille utilisée pour le broyage. Si la grille est trop grossière, utiliser ensuite un tamis de la taille désirée. Les normes établies pour la poudre de feuilles de moringa recommandent les tailles de particules suivantes : • Grossière (1.0 mm – 1.5 mm) • Fine (0.5 mm – 1.0 mm) • Très fine (0.2 mm – 0.5 mm)

Séchage de la poudre de feuilles

La poudre de feuilles de moringa doit être séchée à 50ºC pendant 30 minutes pour réduire l’humidité résiduelle largement en dessous de 7,5%. En effet, la poudre de feuilles de moringa attire fortement l’humidité et le produit peut se réhumidifier pendant ou après le broyage

poudre moringa gélule

Ecrit par Barkelou

Articles Récents

La fabrication du baobab en poudre

La fabrication du baobab en poudre

Techniques de récolte des fruits de baobab   Encore appelés « pain de singe », les fruits sont récoltés, soit par ramassage ou par cueillette. A...

Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianSpanish

0

Souscrire à nos Newsletters

Souscrire à nos Newsletters

Joignez-vous à notre liste de emailing pour recevoir les nouveaux produits et les nouvelles de la boutique Barkelou Ndem

Nous avons bien reçu votre demande merci !

Votre Panier
0